Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

Connaissez-vous « Pédagogie Nomade » ?
Article mis en ligne le 11 septembre 2007
dernière modification le 11 septembre 2008
logo imprimer

Antoine Janvier (ULg) communique :

Bonjour,

J’ai le plaisir de vous annoncer la projection unique au Cinéma Le Parc à Charleroi du film-documentaire :

« L’école, un monde à construire »

de Patrick Le Ray, le jeudi 20 septembre 2007 à 20h.

Ce film est consacré au Lycée Expérimental de Saint-Nazaire. Le Lycée de Saint-Nazaire pratique depuis 1981 une pédagogie institutionnelle radicale : outre de multiples expériences pédagogiques alternatives, professeurs ET élèves assurent l’organisation et la vie de l’école à égalité effective dans l’exercice du pouvoir.

C’est sur base de ce Lycée que le collectif Pédagogie Nomade, composé de professeurs, d’éducateurs et de chercheurs en philosophie, a élaboré un Projet d’école différente en Communauté Française.

La projection sera suivie d’un débat animé par Florence Caeymaex (FNRS/ULg) et Benoît Toussaint (Pédagogie Nomade), en présence du réalisateur et des professeurs et élèves du Lycée de Saint-Nazaire.

Vous trouverez ci-dessous une présentation du film ainsi que du collectif Pédagogie Nomade.

A ne pas manquer et à diffuser au maximum.

Cordialement,

Antoine Janvier
Aspirant FNRS,
Département de Philosophie
Service de philosophie morale et politique
Place du XX Août, 7, BAT A1 2ème étage
4000 Liège
Antoine.Janvier@ulg.ac.be

Pédagogie Nomade

est un collectif belge d’enseignants, d’éducateurs et de chercheurs en philosophie qui travaille sur les rapports entre école et démocratie. Il poursuit depuis novembre 2005, avec le soutien de la Communauté Française, un double objectif. D’une part, explorer de l’intérieur les expériences scolaires – françaises principalement – qui mettent en place une pratique démocratique réelle entre professeurs et élèves. D’autre part, rapporter et analyser ces expériences, pour les transposer au contexte particulier de la Communauté Française et y créer une école alternative.

Découvrant, entre autres, le Lycée Expérimental de Saint-Nazaire, Pédagogie Nomade a élaboré un « Projet d’école différente en Communauté Française », en collaboration avec le Service de philosophie morale et politique de l’ULg et des personnalités comme Isabelle Stengers, Jacques Rancière ou Philippe Meirieu. Ce projet s’appuie sur les trois axes essentiels du Lycée de Saint-Nazaire. Premièrement, un principe effectif d’égalité radicale et scrupuleuse : professeurs et élèves, à égalité dans l’exercice du pouvoir, décident de l’orientation et de l’organisation de l’école. Deuxièmement, une participation de tous les membres de l’établissement à la gestion quotidienne de l’école, qui permet d’étendre, de multiplier et de différencier les traditionnels « cours » par leur mise en pratique. Troisièmement, la mise en place de diverses options pédagogiques qui transforment le rapport des élèves et des professeurs au savoir.

Pédagogie Nomade a déposé son projet d’école en février 2007 sur le bureau de Mme Marie Aréna, Ministre-Présidente de la Communauté Française. Il appartient maintenant à Mme Aréna et à son gouvernement de réaliser, dans le cadre de l’enseignement officiel, la création de cette école expérimentale, au titre de laboratoire de recherches pratiques et théoriques sur les rapports entre école et démocratie.
Au minimum, ce qui est transposable sans frais de cette expérience, c’est la fierté nécessaire et retrouvée des enseignants et des élèves pleinement acteurs de leur devenir individuel et collectif ; c’est la créativité indispensable à la construction permanente de leur école et de leur projet ; c’est, surtout, l’exercice autonome et responsable du désir de chacun, qui donne sens à ce qu’on entend par « démocratie » et « émancipation ».


Forum
Répondre à cet article

Une auberge espagnole pédagogique

L’an passé, les 23 et 24 août, une trentaine de pionniers Educ/Nouv ont vécu à Buzet, deux journées de gourmandises pédagogiques partagées, les uns initiant les autres pour faire fleurir des écoles tout autres.

Cette année, on remet le couvert...

Auberge espagnole pédagogique

des 24 et 25 août de 9 h à 16/17 h
à Buzet

Voici ce qui est prévu : on se rencontre librement sur le mode de la non directivité intervenante chère à Michel Lobrot (Madame Google vous en apprendra…), ce qui veut dire que ce sont les participants qui décident du programme, qui se groupent au gré de leurs désirs, sur des thèmes choisis par eux, avec des vieux briscarts branchés au courant alternatif ou avec des virginités utopistes. Chacun peut intervenir en proposant une démarche, des documents.
Tout quiconque peut proposer une assemblée générale, une vidéo, un témoignage, un verre de l’aménité, une séance d’impro… à sa guise.

A l’auberge de Buzet, on trouve de la vaisselle, des tables et des chaises et on se partagera les bonnes choses gastronomiques apportées quand on salivera devant l’étalage .

Namur n’est pas loin, son Auberge de Jeunesse est très prisée. On peut s’y retrouver le soir du 24 pour une virée vespérale…

PAF sur place de 2 à 5 euros (maximum) pour les deux jours à glisser dans la fente d’une boîte jolie.

Collecte des inscriptions nécessaires sur :

pepinstercharles@yahoo.be



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

1996-2017 © GBEN - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22
Hébergeur : OVH