Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

Jamais ?
Article mis en ligne le 4 mai 2017

par Charles Pepinster
logo imprimer

C’est lors d’un stage au GFEN que j’ai découvert le Discours de la servitude volontaire d’Etienne de la Boétie et, récemment j’ai visité avec émotion la maison de ce visionnaire à Sarlat en Dordogne.

Heureusement, grâce à l’ordinateur, on peut lire ce texte terriblement lucide écrit du temps de Montaigne, repris en 1789 et au cœur de la Résistance.

J’ai ensuite écouté Yves Montand qui récite et chante ’Le Sorpion’ de Nazim Hikmet en tapant cette référence. C’est une perle. Sous la dictature de Ben Ali, j’ai rencontré des Tunisiens qui connaissaient ce texte que j’ai vu affiché dans un bureau d’école.

Aujourd’hui, voici la pensée la pensée de Bertolt Brecht dans un Trait d’Union GBEN.
Je voudrais être prof de rhéto, partager ma classe en trois groupes pour que les jeunes s’apprennent les uns les autres ces textes des années 1500, 1933, 1950.à l’heure où des aveugles et de sourds enfilent, en France et chez nous,et ailleurs, des chemises brunes.

Charles


Une auberge espagnole pédagogique

L’an passé, les 23 et 24 août, une trentaine de pionniers Educ/Nouv ont vécu à Buzet, deux journées de gourmandises pédagogiques partagées, les uns initiant les autres pour faire fleurir des écoles tout autres.

Cette année, on remet le couvert...

Auberge espagnole pédagogique

des 24 et 25 août de 9 h à 16/17 h
à Buzet

Voici ce qui est prévu : on se rencontre librement sur le mode de la non directivité intervenante chère à Michel Lobrot (Madame Google vous en apprendra…), ce qui veut dire que ce sont les participants qui décident du programme, qui se groupent au gré de leurs désirs, sur des thèmes choisis par eux, avec des vieux briscarts branchés au courant alternatif ou avec des virginités utopistes. Chacun peut intervenir en proposant une démarche, des documents.
Tout quiconque peut proposer une assemblée générale, une vidéo, un témoignage, un verre de l’aménité, une séance d’impro… à sa guise.

A l’auberge de Buzet, on trouve de la vaisselle, des tables et des chaises et on se partagera les bonnes choses gastronomiques apportées quand on salivera devant l’étalage .

Namur n’est pas loin, son Auberge de Jeunesse est très prisée. On peut s’y retrouver le soir du 24 pour une virée vespérale…

PAF sur place de 2 à 5 euros (maximum) pour les deux jours à glisser dans la fente d’une boîte jolie.

Collecte des inscriptions nécessaires sur :

pepinstercharles@yahoo.be



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

1996-2017 © GBEN - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22
Hébergeur : OVH