Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

Printemps des apprentissages
Au coeur des savoirs : la démocratie
Article mis en ligne le 25 février 2012
logo imprimer

Après les rencontres de Malonne (Belgique 2003), Marly (France, 2006), Ciney (Belgique, 2009), le Lien International d’Education Nouvelles (LIEN) organise ses 4èmes Rencontres à Mahdia, en Tunisie.


Mahdia est une ville côtière tunisienne située à environ 200 kilomètres au sud de la capitale Tunis. C’est l’un des plus grands ports de pêche de Tunisie.

L’objet de nos rencontres est d’inventer et de mettre en œuvre, à l’école et ailleurs, des formes de travail (ateliers, démarches, débats, écriture collective, tables-rondes) qui permettent d’apprendre dans la collaboration plutôt que dans la compétition, l’action plutôt que la docilité ; pour que se construisent dans le même temps démocratie et savoirs.

En Tunisie, comme partout dans le monde, nous voulons agir pour une éducation et une école capables de développer dès maintenant la démocratie dans la construction des savoirs et de la culture.

Non, les inégalités ne sont pas fatales ! Pour l’Education Nouvelle, tous les êtres humains ont des potentialités immenses. Ils sont tous créateurs, tous chercheurs, tous capables. Par son action, l’Education Nouvelle vise à créer – avec d’autres – les conditions pour développer l’émancipation, l’égalité et la solidarité.

Les membres du LIEN sont convaincus que les pratiques éducatives s’enrichissent les unes des autres quand des personnes de lieux, de langues et
de cultures diverses décident de se rencontrer pour se poser ensemble cette question fondamentale : qu’est-ce qu’apprendre ?


Des formes de travail qui exercent à
une démocratie pratique réelle :

  • Tout au long des journées, des dispositifs de travail fondés sur l’idée du tous créateurs, tous chercheurs, « tous capables ». On se le prouvera !
  • Chacun possède une expérience et pourra la donner à voir (posters, photos, mini-ateliers, vidéos, etc.) dans un Forum des pratiques et des projets.
  • Les matinées des 16 et 17 juillet, des ateliers et des démarches d’auto-socio-construction et de création, vécus sous forme de situations concrètes.
  • Des temps d’analyse réflexive compléteront chaque situation concrète vécue. C’est un retour sur ce que nous aurons fait, dit, pensé, compris, car nous sommes tous créateurs de savoirs.
  • « Le livre que nous avons écrit » : tous les soirs, un collectif d’écritures pour croiser nos découvertes de la journée et aboutir en fin de rencontres à la rédaction des Actes écrits par tous. Ce sera divers et varié !
  • Le 14 juillet, une journée de pré-rencontres, ouverte à tous. Préparation collective des conduites et des dispositifs d’animation.
  • Le 18 juillet, en clôture, une assemblée délibérative ouverte à tous : quels statuts, pour quel LIEN ?

Pour toute info complémentaire : www.lelien.org


Une auberge espagnole pédagogique

L’an passé, les 23 et 24 août, une trentaine de pionniers Educ/Nouv ont vécu à Buzet, deux journées de gourmandises pédagogiques partagées, les uns initiant les autres pour faire fleurir des écoles tout autres.

Cette année, on remet le couvert...

Auberge espagnole pédagogique

des 24 et 25 août de 9 h à 16/17 h
à Buzet

Voici ce qui est prévu : on se rencontre librement sur le mode de la non directivité intervenante chère à Michel Lobrot (Madame Google vous en apprendra…), ce qui veut dire que ce sont les participants qui décident du programme, qui se groupent au gré de leurs désirs, sur des thèmes choisis par eux, avec des vieux briscarts branchés au courant alternatif ou avec des virginités utopistes. Chacun peut intervenir en proposant une démarche, des documents.
Tout quiconque peut proposer une assemblée générale, une vidéo, un témoignage, un verre de l’aménité, une séance d’impro… à sa guise.

A l’auberge de Buzet, on trouve de la vaisselle, des tables et des chaises et on se partagera les bonnes choses gastronomiques apportées quand on salivera devant l’étalage .

Namur n’est pas loin, son Auberge de Jeunesse est très prisée. On peut s’y retrouver le soir du 24 pour une virée vespérale…

PAF sur place de 2 à 5 euros (maximum) pour les deux jours à glisser dans la fente d’une boîte jolie.

Collecte des inscriptions nécessaires sur :

pepinstercharles@yahoo.be



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

1996-2017 © GBEN - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22
Hébergeur : OVH