Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

Démarche « Vigilance face aux slogans en pédagogie »

Déroulement d’une démarche pour enseignants :
« Vigilance face aux slogans en pédagogie »
Charles Pepinster, 2014

Article mis en ligne le 2 novembre 2014
logo imprimer

Recherche individuelle : pointer les cinq slogans de la liste ci-jointe qui vous paraissent les plus importants, les plus intéressants.

Recherche par 2 : fondre les deux listes en une seule de cinq slogans.

Recherche par 4 : idem. (Puis, pointer le slogan que l’animateur devra analyser devant l’assemblée, le réserver)*.

Travail en groupes de 4 : choisir un slogan parmi les cinq et préparer un débat contradictoire à présenter à l’assemblée des parficipants.
Présentations des saynètes. Discussion.

Vision d’un DVD qui montre une école d’Education nouvelle et sa contradiction. Echanges en assemblée.

Analyse, par l’animateur, des slogans pointés par les groupes*.

NB. Un document « Vrai ou faux en pédagogie » sera lu individuellement puis analysé en groupes si la séance est assez longue.

Analyse réflexive sur la démarche : « Ce que j’ai appris aujourd’hui », seul puis en groupes.

Ch.Pepinster

Liste de slogans

  • Les parents doivent soutenir les enseignants.
  • Les parents sont les premiers responsables de l’éducation de leurs enfants, donc ils doivent (au moins) être consultés sur la conduite de la classe : programme, méthodes, bulletins, devoirs, discipline.
  • Les devoirs du soir assurent une bonne habitude du travail personnel.
  • Si on supprime les notes, les élèves n’étudient plus.
  • La répétition est la mère de la science.
  • Il faut détecter les difficultés des enfants le plus tôt possible : dépistage puis remédiation individuelle sont nécessaires.
  • L’école maternelle doit préparer à l’école primaire et celle-ci à l’enseignement secondaire qui lui-même doit préparer…
  • Il faut d’abord apprendre à obéir pour ensuite bien commander.
  • Chaque enseignant a le droit d’utiliser ses propres méthodes.
  • Les enfants aiment les récompenses et approuvent qu’on punisse les désobéissants.
  • Les enfants HP (à haut potentiel) doivent être regroupés dans des écoles adaptées. Il en va de même pour les autres symptômes francs.
  • L’examen externe dit ‘CEB’ permet aux enseignants de se situer, de découvrir les manques d’apprentissages et d’y remédier.
  • Le chef-d’œuvre pédagogique est surtout l’affaire des parents.
  • Les enfants hyper-actifs doivent être aidés par des médicaments.
  • Le code de la route doit être enseigné dès l’école maternelle.
  • Le redoublement est souvent une chance pour profiter d’une plus grande maturité.
  • Les adolescents ont besoin des ‘jours blancs’ en fin de trimestre.
  • Les classes sont surchargées ; on a besoin de plus de moyens.
  • Le réglement d’ordre intérieur de l’école doit être approuvé, signé par les parents.
  • Les parents doivent signer le journal de classe de leur enfant régulièrement.

Une auberge espagnole pédagogique

L’an passé, les 23 et 24 août, une trentaine de pionniers Educ/Nouv ont vécu à Buzet, deux journées de gourmandises pédagogiques partagées, les uns initiant les autres pour faire fleurir des écoles tout autres.

Cette année, on remet le couvert...

Auberge espagnole pédagogique

des 24 et 25 août de 9 h à 16/17 h
à Buzet

Voici ce qui est prévu : on se rencontre librement sur le mode de la non directivité intervenante chère à Michel Lobrot (Madame Google vous en apprendra…), ce qui veut dire que ce sont les participants qui décident du programme, qui se groupent au gré de leurs désirs, sur des thèmes choisis par eux, avec des vieux briscarts branchés au courant alternatif ou avec des virginités utopistes. Chacun peut intervenir en proposant une démarche, des documents.
Tout quiconque peut proposer une assemblée générale, une vidéo, un témoignage, un verre de l’aménité, une séance d’impro… à sa guise.

A l’auberge de Buzet, on trouve de la vaisselle, des tables et des chaises et on se partagera les bonnes choses gastronomiques apportées quand on salivera devant l’étalage .

Namur n’est pas loin, son Auberge de Jeunesse est très prisée. On peut s’y retrouver le soir du 24 pour une virée vespérale…

PAF sur place de 2 à 5 euros (maximum) pour les deux jours à glisser dans la fente d’une boîte jolie.

Collecte des inscriptions nécessaires sur :

pepinstercharles@yahoo.be



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

1996-2017 © GBEN - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22
Hébergeur : OVH