Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

Il est permis d’obéir...
Qu’on se le dise !
Article mis en ligne le 20 décembre 2009
logo imprimer

L’obéissance n’est pas la soumission, insiste Daniel Marcelli, pédopsychiatre français.

C’est un rapport de confiance entre deux personnes qui passe notamment par la communication.

Voilà un texte bien intéressant, paru dans la Libre Belgique en septembre dernier. Une belle mise au point.

C’est aussi un livre :Il est permis d’obéir, l’obéissance n’est pas la soumission, Daniel Marcelli, Ed. albin Michel, 17 €

Peut-être est-il bon de le rappeler, mais en doutiez-vous, petits enfants chéris : « Il est permis d’obéir ». Si si. C’est Daniel Marcelli, pédopsychiatre, chef du service de psychiatrie infanto-juvénile du CHU de Poitiers, qui le dit.

Qui l’écrit même dans son dernier ouvrage ainsi intitulé [1], précisant que « l’obéissance n’est pas la soumission ».

Explications.

En guise d’introduction, vous faites remarquer que, dans les débats contemporains, les ouvrages de réflexions ou les traités de pédagogie, il est rarement question d’obéissance. Comment expliquez-vous cette quasi-absence ?

Lire la suite sur le site de l’Arc en ciel

Notes :

[1Il est permis d’obéir, l’obéissance n’est pas la soumission, Daniel Marcelli, Ed. albin Michel, 17 €


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce RSS

1996-2018 © GBEN - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.6
Hébergeur : OVH