Bandeau
GBEN
Slogan du site

Le site du Groupe belge d’Education nouvelle.

Jamais ?
Article mis en ligne le 4 mai 2017

par Charles Pepinster
logo imprimer

C’est lors d’un stage au GFEN que j’ai découvert le Discours de la servitude volontaire d’Etienne de la Boétie et, récemment j’ai visité avec émotion la maison de ce visionnaire à Sarlat en Dordogne.

Heureusement, grâce à l’ordinateur, on peut lire ce texte terriblement lucide écrit du temps de Montaigne, repris en 1789 et au cœur de la Résistance.

J’ai ensuite écouté Yves Montand qui récite et chante ’Le Sorpion’ de Nazim Hikmet en tapant cette référence. C’est une perle. Sous la dictature de Ben Ali, j’ai rencontré des Tunisiens qui connaissaient ce texte que j’ai vu affiché dans un bureau d’école.

Aujourd’hui, voici la pensée la pensée de Bertolt Brecht dans un Trait d’Union GBEN.
Je voudrais être prof de rhéto, partager ma classe en trois groupes pour que les jeunes s’apprennent les uns les autres ces textes des années 1500, 1933, 1950.à l’heure où des aveugles et de sourds enfilent, en France et chez nous,et ailleurs, des chemises brunes.

Charles


30 années de GBEN


Sorti de presse fin octobre 2016, le carnet du CARHOP de Florence LORIAUX « Transformer la société par l’éducation, 30 ANS DE RéFLEXIONS ET D’ACTION DU GBEN » retrace l’histoire de notre mouvement.

Le livre (141 pages) est disponible au prix de 10 €. (plus les frais postaux éventuels).

On pourra trouver le livre chez quelques membres actifs du GBEN. Il peut être commandé à Ermeton s/Biert auprès d’Eugénie Eloy (12 € plus les frais de port) à verser sur le compte du GBEN Triodos BE22 5230 8031 3247 du GBEN asbl.



pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

1996-2017 © GBEN - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22
Hébergeur : OVH